LE SAINTOIS

Gélaucourt se situe en Lorraine (France), au cœur de la région saintoise.
Au sud du département de Meurthe-et-Moselle. Même si ses limites sont plus ou moins incertaines, on considère aujourd’hui que le territoire du Saintois correspond aux cantons d’ Haroué et de Vézelise. Elle inspire par ailleurs la communauté de communes du Saintois. L’unité du pays du Saintois ne réside pas seulement dans la localisation : elle se retrouve à la fois dans des aspects géologiques et historiques.

carte-saintois

La terre du Saintois constituait jadis le fond d’un océan : de nombreuses traces de fossiles marins, communément connus sous le nom d’étoiles de Sion, se trouvent dans les champs de la plaine et sur la colline de Sion. Les zones émergées étaient couvertes de fougères géantes, ce qui explique la présence d’hydrocarbures dans le secteur de Forcelles-Saint-Gorgon, où du pétrole fut extrait.

Histoire

L’actuel pays du Saintois est l’héritier de l’ancien comté de Vaudémont, territoire indépendant du duché de Lorraine jusqu’au XVe siècle. D’abord résidant dans le village de Vaudémont puis dans celui de Vézelise, les comtes de Vaudémont se sont longtemps opposés aux ducs de Lorraine, opposition qui alla jusqu’à la guerre. En 1473, le mariage du comte de Vaudémont Ferry II et de la fille du duc René Ier d’Anjou, Yolande, réconcilie les deux camps et le comté de Vaudémont est alors rattaché au duché de Lorraine.

Sites et Monuments

La colline de Sion
Le château d’Haroué
Le château de Thorey-Lyautey
Les halles de Vézelise
Base de Loisirs de Favières